SUIVEZ-NOUS SUR
Facebook Twitter
À 20MN DE GRENOBLE

Hâte de vous retrouver !


Nous sommes prêts - et impatients - de vous retouver ! 

Le Col de Porte c'est le ski mais pas que...

Malgré la fermeture des remontées mécaniques, vous pourrez profiter des joies de la montagne ! Préparez vos luges, vos gants, vos bonnets et raquettes et soyez assurés de vous amuser ! Suivez l'info ici ou sur notre page Facebook

En savoir +

Et si vous dormiez au Col de Porte ?


Faites un  break de quelques jours : la Résidence des 3 Sommets propose en location pour un ou plusieurs jours, des appartements entièrement refaits à neufs dans l'esprit montagne, douillets et confortables. Informations ICI

En savoir +

La Pinéa

L’origine du nom de cet éperon rocheux très caractéristique qui s’élance à plus de 1770 m. n’est pas celui qui nous vient spontanément à l’esprit. En effet, aussi loin que la mémoire nous porte, on n’a jamais vu de pins, ni de pins parasol Pinus pinéa, dans ce secteur du massif de Chartreuse ! Et si il est vrai que sa forme peut évoquer, avec un peu d’imagination, une épine, il faut plutôt chercher, comme pour la forêt de la Penna,  l’origine de ce nom du coté du radical pen, dérivation universelle de ben et de bann qui signifie la corne, le pic et par extension le rocher pointu. La Pinéa, comme sa voisine les Bannettes, ressemble, en effet, à la corne naissante d'une géniss.

Petite anecdote : le rocher des Bannettes était désigné par le même mot que la corne en patois local. Il est amusant de constater que le mari trompé était, toujours en patois « un bannat » et qu'une vache « ébannée » était un animal qui n'avait plus de cornes.

Source : Essai sur la toponymie de la commune de Saint Pierre de Chartreuse  - Roland Gaude