SUIVEZ-NOUS SUR
Facebook Twitter
À 20MN DE GRENOBLE

Fin de saison au Col de Porte


Fin de saison au Col de Porte.

Le restaurant sera fermé du 23 avril au 24 mai inclus. Le chef vous propose un menu spécial fête des mères

www.les3sommets.fr

En savoir +

Pâques au balcon ... en montagne!


Que la météo soit ensoleillée ou pluvieuse, le week-end de Pâques est une bonne occasion de sortir de chez soi et d'aérer toute la famille à commencer par les enfants. Le Col de Porte vous accueille pour une ballade, encore un peu de luge sur les pentes nord, un bon repas en terrasse ou au coin du feu ... ou une chasse aux oeufs au grand air!

En savoir +

C'est beau quand c'est blanc!


Une belle chute de neige de 50 cm a redonné une parure d'hiver au Col de Porte. Avec une petite nuance: la température est douce, le soleil brille et les journées sont longues.

En savoir +

Soirée Jazzocol


Le ski de piste est fini pour cette saison mais le Col reste actif: Prochaine soirée Jazz le 12 avril!
Renseignements www.les3sommets.fr et réservations 0683213571 ou info@les3sommets.fr

En savoir +

La Source d'eau de l'immortalité

Il y a fort longtemps, un étranger et sa fille s’installèrent dans un château au bord d’un lac du massif de la Grande Chartreuse. Bon et généreux, les deux nouveaux habitants apportaient secours et remèdes aux villageois. Au début méfiants, les montagnards apprécièrent rapidement le père et sa fille, allant même jusqu’à les vénérer tels des anges. Un jour la jeune fille disparu. Le père vieillit alors prématurément se faisant chaque jour plus triste et plus maigre. Pourtant, la mort sembla l’oublier et, génération après génération, il devint l’âme du village… Les villageois s’interrogeaient : pourquoi personne ne pouvait entrer dans le château ? Quel était le secret du vieil homme qui semblait être devenu immortel ? Qu’était devenue sa fille ?

La légende livra enfin une explication… Un jour, alors qu’elle voulait cueillir des fleurs de nénuphars, la jeune fille s’était approchée un peu trop près du lac. Elle avait glissé et était tombée  dans l’eau. Personne ne l’avait vue. Personne n’avait pu lui tendre la main. Le soir, son père inquiet était sorti la chercher. Malheureusement, il avait vite comprit que la fillette s’était noyée. Durant de longues semaines, les volets du château étaient restés fermés mais personne n’osait s’approcher.

Puis, un jour, plus vieux, plus triste et plus maigre, l’homme était réapparu. Et les légendes sur son immortalité avaient commencé à circuler…

Enfin, après de très très longues années, le père finit par rejoindre paisiblement sa fille dans le repos éternel.

Suite à cette tragique disparition, les habitants osèrent enfin pénétrer dans le château. L’intérieur était simple et vaste. Aucun document écrit sauf un. C’est ainsi qu’ils découvrirent le secret du vieillard. A la mort de sa fille, le père avait fait vœu de ne manger que du pain et de ne boire que de l’eau claire provenant de la source située à deux heures de marche de là. Sans le savoir, le père but chaque jour l’eau d’une fontaine ayant les propriétés de le faire vieillir rapidement, mais de lui apporter l’immortalité. Jusqu’à ce qu’il se décide enfin, en cessant de boire, à rejoindre sa fille dans l’au-delà.

Depuis ce jour, nombreux sont les curieux partis à la recherche de cette source magique dans le massif de la Chartreuse … Et pourquoi pas vous ?

Cette légende est issue d’un conte populaire des Alpes de la Renaissance.