SUIVEZ-NOUS SUR
Facebook Twitter
À 20MN DE GRENOBLE

Neige fraiche au Col de Porte ce week-end !


Ouverture des remontées les samedi 18 et dimanche 19 janvier du côté du Domaine de la Prairie ! On va skier, luger, snowboarder et surtout bien s'amuser ! Venez tester les modules des nouveaux snowparks !

En savoir +

Nouveaux horaires snack-bar les 3 Sommets


Le snack-bar est désormais ouvert tous les jours de 9h à 14h sauf le lundi. 

Et les jours d'ouvertures de la station (mercredi, samedi, dimanche), il est même ouvert jusqu'à 17h.

Pour une pause salée-sucrée au détour d'une balade ou de quoi organiser un anniversaire luge-goûter avec les copains du petit dernier!

En savoir +

La trottinette électrique, c'est aussi sur la neige !


Envie de nouvelles sensations ? Venez essayer la trottinette électrique tout-terrain sur la neige !
Avec l'aide de son moteur électrique, elle passe partout et sans effort !
Contact locations et réservations : Ze Trott - Tel : 06 63 18 84 15

En savoir +

Nouveauté hiver 2019-2020 : des appartements à louer au Col de Porte !


Une escapade de 2 ou 3 jours... ou plus au coeur du Parc naturel Régional de Chartreuse, ca vous tente ?
Vous pouvez désormais louer en famille ou avec des amis des appartements 4 à 8 personnes en haut des pistes du Col de Porte ! Informations : https://les3sommets.fr/

En savoir +

Chamechaude… la  molaire de Gargantua ?

De la Chartreuse au Trièves, de nombreux récits évoquent les haltes que fit en Isère le personnage de Gargantua. Bien avant de devenir le héros de Rabelais, on raconte que Gargantua a visité la France entière, laissant des traces de ses différentes haltes le long  de son périple.

Ainsi, en Chartreuse, les conteurs le décrivent pris d'une violente rage de dents et s'arrachant une molaire qu'il jeta en direction de la Chartreuse, donnant ainsi naissance au pic de Chamechaude ! La légende était née !

Parmi les autres traces de son passage dans l’arc alpin, on raconte que Gargantua creusa les gorges du Drac, joua avec la Pierre-Frite qu'il lança à Décines, fendit les gorges d'Engins ou urina un pied sur le mont Rachais et l'autre sur le Néron, ce qui forma le torrent de Vence.

Très souvent assoiffé, il but dans de nombreux lacs et rivières notamment le Drac, le Rhône, le lac de Petichet, vidant ensuite sa vessie aux quatre vents.

Mais comme pour tout aventurier, il arriva quelques misères au bon géant !
Peu après l’épisode de la molaire arrachée qui donna naissance à Chamechaude., traversant le Trièves, et filant vers la Drôme, il fut gêné par un caillou qu'il retira de sa chaussure. Le mont Aiguille était né....