SUIVEZ-NOUS SUR
Facebook Twitter
À 20MN DE GRENOBLE

Mardi 15 septembre : Le Tour de France passe au Col de Porte


La 16ème étape du Tour de France reliera La Tour du Pin à Villard de Lans en passant par le Col de Porte en début d'après-midi. Pour les amateurs qui souhaitent soutenir ou simplement admirer ces formidables cyclistes dans d'agréables conditions, le programme est idéal : un déjeuner sympa au snack du Restaurant Les 3 Sommets (spécialement ouvert pour l'occasion en mode snacking), avant l'animation du passage de la caravane à partir de 13h25 puis des coureurs aux alentours de 15h !

En savoir +

Rendez-vous jeudi 13 août pour l'arrivée du Critérium du Dauphiné au Col de Porte !


C'est l'évènement de l'été ! Venez supporter les coureurs sur la ligne d'arrivée de l'étape Vienne-Col de Porte et profiter des animations toute la journée en attendant vos favoris Programme complet des animations ici.

En savoir +

Et si vous dormiez au Col de Porte ?


Faites un  break de quelques jours : la Résidence des 3 Sommets propose en location pour un ou plusieurs jours, des appartements entièrement refaits à neufs dans l'esprit montagne, douillets et confortables. Informations ICI

En savoir +

Chamechaude… la  molaire de Gargantua ?

De la Chartreuse au Trièves, de nombreux récits évoquent les haltes que fit en Isère le personnage de Gargantua. Bien avant de devenir le héros de Rabelais, on raconte que Gargantua a visité la France entière, laissant des traces de ses différentes haltes le long  de son périple.

Ainsi, en Chartreuse, les conteurs le décrivent pris d'une violente rage de dents et s'arrachant une molaire qu'il jeta en direction de la Chartreuse, donnant ainsi naissance au pic de Chamechaude ! La légende était née !

Parmi les autres traces de son passage dans l’arc alpin, on raconte que Gargantua creusa les gorges du Drac, joua avec la Pierre-Frite qu'il lança à Décines, fendit les gorges d'Engins ou urina un pied sur le mont Rachais et l'autre sur le Néron, ce qui forma le torrent de Vence.

Très souvent assoiffé, il but dans de nombreux lacs et rivières notamment le Drac, le Rhône, le lac de Petichet, vidant ensuite sa vessie aux quatre vents.

Mais comme pour tout aventurier, il arriva quelques misères au bon géant !
Peu après l’épisode de la molaire arrachée qui donna naissance à Chamechaude., traversant le Trièves, et filant vers la Drôme, il fut gêné par un caillou qu'il retira de sa chaussure. Le mont Aiguille était né....