SUIVEZ-NOUS SUR
Facebook Twitter
À 20MN DE GRENOBLE

La canicule bien au frais!


Une période de canicule est annoncée cette semaine. Le Col de Porte vous propose la tranquilité et la fraicheur de ses 1326 m d'altitude à seulement 20 minutes de Grenoble. Alors n'hésitez pas à prendre de l'altitude!

En savoir +

La balade du sentiers des géants, ça vous tente ?


Une idée de sortie pour ce WE ? Voici une balade  facile et une destination idéale pour les familles à 20 mn de Grenoble !

En savoir +

Les VTT électriques sont arrivés !


NOUVEAU : Cet été, vous trouverez au Col de Porte des VTT électriques à louer à l'heure, à la demi-journée ou à la journée. Vous ne pouvez pas les manquer, ils sont juste devant le restaurant Les 3 Sommets ! Un casse-croute et une petite balade au frais sans trop d'efforts : elle est pas belle la vie ?

En savoir +

L'union fait la force


La station des 2 Alpes, représentée conjointement par son Office du Tourisme et l’exploitant du domaine skiable Deux Alpes Loisirs, et celle du Col de Porte ont signé sur le salon Alpipro à Chambéry, un partenariat pour une durée de 3 ans.

En savoir +

D'où vient ce nom ?

PARTAGEZ SUR   Facebook Twitter Google Plus Linkedin email
        1        
  • Chartreuse (le massif, pas la liqueur !)

    Chartreuse (le massif, pas la liqueur !)

    Dans les titres du moyen âge, vers 1085 on trouve le mot «Chartrousse». Des études étymologiques donnent à «Chartrousse» la même origine que «Chame-Rousse» qui finira Chamrousse de l’autre coté de la vallée! Dans ce cas, «rousse» vient du pluriel du mot arabe et hébreu Râs, c'est-à-dire Rous qui signifie tête, sommet, crête... Le nom de la Chartreuse serait donc pour certains d'origine Sarrasine... (Source : la Revue des Alpes de 1858). D’autres, à l’éclairage  d’écrits plus récents, soutiennent l'origine incertaine du nom de la Chartreuse et avancent l'hypothèse selon laquelle le nom du massif viendrait du latin catorissium, lieu où l'on situe des habitations...! Autre interrogation : on trouve sur la commune de Sarcenas une «gorge sauvage et déserte» qui porte le nom de «Charcrouse». Et plus haut, sur les flancs orientaux de la Pinéa, une région boisée est nommée «Charcreuse»… Et ce n’est pas fini!


    › Lire la suite

    21-08-2019
  • Le sapin

    Le sapin

    Le mot "sapin" vient du latin "sapinus", lui-même dérivé de sapa, la "sève" et de "pinus" qui indique que l’arbre appartient à  la famille des «pinacées». Le mot sapa est d'origine indo-européenne et signifie "dégouliner", tout  comme la sève qui coule quand l’écorce de l’arbre est entaillée. C’est de la résine du sapin que l’on extrait la térébenthine. En montagne, on trouve surtout une variété qui résiste particulièrement au froid et qui peut vivre jusqu’à 500 ans : le sapin "Pectiné", dont le nom évoque la disposition des aiguilles en peigne de part et d'autre des rameaux.


    › Lire la suite

    31-07-2019
  • Les lapiaz

    Les lapiaz

    Beaucoup d’entre nous connaissent bien ces formations géologiques étonnantes que l’on trouve dans le massif de la Chartreuse. Les enfants s’amusent à sauter de l’une à l’autre en évitant les petites crevasses remplies d’herbes. Ces drôles de rides de surface ont pour nom « lapiaz » qui vient du mot latin « lapis » signifiant « pierre »  et que l’on retrouve dans un autre mot plus connu : le « lapis-lazuli » littéralement la « pierre bleue ». Les lapiaz sont issus du ruissèlement des eaux de pluie qui, avec le temps, ont dissous les roches calcaires pour former ces grands entablements rocheux parcourus de réseaux de fissures plus ou moins grandes.


    › Lire la suite

    10-07-2019
  • La marmotte

    La marmotte

    Autrefois appelée Marmontain en ancien français, le nom marmotte, souvent utilisé comme symbole de la montagne, est issu du latin « mus montis » signifiant « souris de la montagne ».
    Nos confères d’Amérique du Nord, la surnomme siffleux. Ceci s’explique par le fait que, pour prévenir d’un danger, la marmotte siffle très fort afin de prévenir ses amis pour qu’ils rejoignent au plus vite leur terrier. Moins poétique, les anglais l’appellent groundhog, qui signifie littéralement « cochon de terre ».
    Il y a 10 000 ans, la marmotte était présente en Chartreuse. Puis, durant une très longue période, elle semble avoir disparue. Ce n’est que récemment, en 1940 puis en 1980, que la marmotte a fait son retour dans le massif de la Chartreuse grâce à des opérations officielles de lâchers dans le massif.


    › Lire la suite

    18-10-2018
  • Le « reblochon » de la Chartreuse

    Le « reblochon » de la Chartreuse

    Encore appelé Chartreux, ce fromage se compose de lait de vache produit dans la vallée des Entremonts, au cœur du massif de la Chartreuse, d’où son nom. La technique d’affinage est la même que celle du célèbre Reblochon. Mais si vous connaissez le fromage, savez-vous d’où vient ce nom ?
    Au 13ème siècle, les fermiers devaient payer aux propriétaires des terres un impôt annuel calculé sur le lait produit en une journée par le troupeau. Afin de payer moins d’impôts, les fermiers trouvèrent une ruse. Chaque jour, au moment du contrôle, ils effectuaient une première traite de lait incomplète. Puis une fois le contrôleur parti, ils procédaient à une seconde traite. Pas très abondante, cette seconde traite était néanmoins plus riche en crème, et donc idéale pour faire du fromage. Le mot patois « re-blocher » signifiant pincer les pis de la vache une deuxième fois, le fromage prend le nom de « Rebloche » qui deviendra…   Reblochon !


    › Lire la suite

    21-08-2018
  • Chamechaude

    Chamechaude

    Culminant à 2 082 mètres d’altitudes, Chamechaude est le plus haut sommet du massif de la Chartreuse.
    Anciennement dénommé Chame chauve, cela peut se traduire plus simplement par « chalme dépourvue de végétation ». Comme la majorité de notre vocabulaire, ce nom est issu du latin : chalme, culmen (cime, élévation rocheuse) ce qui, en latin, désigne plus spécifiquement les pâturages et le sommet qui les dominent.
    Maintenant vous le savez, derrière le nom Chamechaude se cache « des pâturages de montagne dépourvus de végétation ».


    › Lire la suite

    07-08-2018
  • Le sapin Président

    Le sapin Président

    Parmi tous les résineux du massif de la Chartreuse, un sapin pectiné du Col de Porte a été élu cet hiver « Sapin Président » dans le cadre de la Fête de la Forêt de Montagne. Cet arbre magnifique de 41,5 mètres de hauteur est donc devenu le premier - et à ce jour l’unique - Sapin Président du territoire, véritable emblème de la forêt de la Grande Chartreuse.
    Nul doute que, du haut de ses 250 ans, notre nouveau président va devenir une attraction incontournable pour les petits et les grands. N’hésitez pas lorsque vous viendrez au Col de Porte à aller l’admirer et à imaginer toutes les histoires dont il a été le témoin et qu’il pourrait raconter … si il était doté de la parole !
    Vous le reconnaitrez grâce à une petite plaque qui le distingue de ses congénères.


    › Lire la suite

    24-07-2018
  • Sylvothérapie

    Sylvothérapie

    Le terme de sylvothérapie est issue du nom latin silva qui signifie « bois » ou « forêt ». La version anglaise est plus explicite : tree hugging signifiant littéralement embrasser les arbres. Vous avez compris ? il s’agit de prendre les arbres littéralement dans les bras et de leur faire… un calin !
    La sylvothérapie est une réelle thérapie provenant d’anciens rites de prêtres celtes qui revient très sérieusement à la mode depuis quelques années. Selon les pratiquants et les scientifiques, le contact avec les arbres transmet à l’homme de l’énergie et a une action positive contre le stress, l’arthrose, l’insomnie, l’anxiété ou encore l’hypertension… Rien que ça ! Alors qu’attendons-nous pour prendre un grand bain de forêt en Chartreuse ? 


    › Lire la suite

    24-07-2018
  • Sabot de Vénus

    Sabot de Vénus

    Le sabot de Vénus est une plante de la famille des Orchidaceae. Mais d’où vient ce joli nom ?
    L’origine de cette fleur s’explique par une légende de la mythologie romaine. Un jour, surprise par un berger, Vénus, déesse de l’amour, s’enfuit en tout hâte pour lui échapper. Dans sa fuite, elle abandonna un de ses sabots d’or. Le berger, voulut le ramasser, mais il disparut comme par magie. Une drôle de fleur poussa à sa place, une orchidée, qui fut alors baptisée le sabot de Vénus.
    Devenue très rare en France - elle est inscrite dans le livre rouge des espèces florales menacées - cette orchidée qui fleurit de mai à juillet peut être localement très abondante en Chartreuse. Mais attention, il est formellement interdit de la cueillir !


    › Lire la suite

    10-07-2018
  • Le pont du Trou de l’Ane

    Le pont du Trou de l’Ane

    Situé sur la RD 520B entre le Monastère de la Grande Chartreuse et Saint Laurent du Pont, le Pont du Trou de l’Ane ferait allusion à une légende que l’on retrouve dans de nombreux territoire de montagne. Un moine se serait écrié après avoir chuté de sa monture «  Il en faudrait des ânes pour boucher le trou ! ».

    Vous pensiez à une autre explication peut-être ? ?


    › Lire la suite

    13-06-2018
        1