SUIVEZ-NOUS SUR
Facebook Twitter
À 20MN DE GRENOBLE

Réveillon en montagne


Changez d'air pour le réveillon! A quelques minutes du centre de Grenoble, le Col de Porte vous offre un dépaysement total le temps d'une soirée et pour bien commencer l'année. Balade en raquette nocturne, luge à la frontale, ou simplement petite marche rafraichissante, il y en a pour tous les goûts. Et pour passer l'année, une petite soirée entre amis dans une ambiance musicale bien isolée dans un restaurant de montagne.

En savoir +

C'est parti pour la glisse...!


La neige a recouvert le Col de Porte d'une belle couche de 15 à 20 cm. Un peu juste pour ouvrir les pistes de ski alpin ou pour le ski de rando, mais assez pour faire ses traces en raquette, en ski de fond ou ... en luge pour les plus petits. Les remontées mécaniques ne seront pas encore ouvertes pour ce premier week-end de décembre mais la cheminée sera allumée dans les restaurants du Col pour vous accueillir.

En savoir +

Le Col de Porte recrute


Pour la saison 2018/2019, le restaurant les 3-Sommets recrute serveurs en salle et commis de cuisine (préparation, plonge). Période concernée : du 15 décembre à fin mars, les mercredis, samedis et dimanches midi; pendant les vacances (Noël, Février) tous les midis; Prévoir également disponibilité pour des réservations de groupe en journée ou en soirée.

CV à envoyer à info@les3sommets.fr

En savoir +

Inscrivez-vous à la Lettre à Idées et à nos actualités


Inscrivez-vous ici pour recevoir notre "Lettre à idées " et les dernières actualités du Col de Porte.
Je m'inscris à la Newsletter

En savoir +

Petites et grandes histoires

PARTAGEZ SUR   Facebook Twitter Google Plus Linkedin email
        1 - 2     Suivant   >>
  • Le ski, une pratique préhistorique ?

    Le ski, une pratique préhistorique ?

    Hé, non ! L’action de marcher et de glisser sur des planches n’est pas une invention de notre siècle ! Les plus anciens skis retrouvés à ce jour dans les pays du Nord sont des vestiges datant d’environ 6 300 à 5 000 avant J.C. Encore plus ancien, des peintures rupestres illustrant des chasseurs seraient âgées de 10 000 ans.
    Certes, selon les archéologues, la pratique était bien éloignée de celle que l’on connaît aujourd’hui. Sur des planches de 4,5 mètres de long, muni d’un unique bâton rame, les chasseurs partaient traquer les élans.Avec le temps et l’expérience, le matériel évolua.
    En 3 000 avant J.C., les skis devinrent des planches de 2 mètres de long pour 15,5 centimètres de large. Mais la plus grande évolution réside dans les bâtons : l’unique bâton se transforma en deux bâtons formant une cuillère géante à leur bout.


    › Lire la suite

    18-10-2018
  • La marmotte

    La marmotte

    Autrefois appelée Marmontain en ancien français, le nom marmotte, souvent utilisé comme symbole de la montagne, est issu du latin « mus montis » signifiant « souris de la montagne ».
    Nos confères d’Amérique du Nord, la surnomme siffleux. Ceci s’explique par le fait que, pour prévenir d’un danger, la marmotte siffle très fort afin de prévenir ses amis pour qu’ils rejoignent au plus vite leur terrier. Moins poétique, les anglais l’appellent groundhog, qui signifie littéralement « cochon de terre ».
    Il y a 10 000 ans, la marmotte était présente en Chartreuse. Puis, durant une très longue période, elle semble avoir disparue. Ce n’est que récemment, en 1940 puis en 1980, que la marmotte a fait son retour dans le massif de la Chartreuse grâce à des opérations officielles de lâchers dans le massif.


    › Lire la suite

    18-10-2018
  • La recette gourmande des 3 Sommets N°7

    La recette gourmande des 3 Sommets N°7

    Côte de bœuf de Chartreuse sauce anchois aux deux poivres pour 3 personnes
    Les vacances et la saison des barbecues sont terminées… mais les beaux jours sont toujours là ! Profitez encore un peu du soleil et de la chaleur en dégustant une bonne côte de bœuf assaisonnée de sa sauce anchois aux deux poivres.
    Laissez-vous séduire par cet excellent goût de viande grillée relevé par les parfums de l’anchois et des poivres en suivant pas à pas cette recette toute simple.


    › Lire la suite

    18-10-2018
  • Le Col de Porte est aussi … un site expérimental !

    Le Col de Porte est aussi … un site expérimental !

    Tout le monde connait la station du Col de Porte mais beaucoup moins la station nivo-météorologique Nivose installée par Météo France en haut des pistes (côté Prairie). Cet équipement, entièrement automatique et alimenté par des panneaux solaires, mesure quotidiennement depuis 1961 la vitesse du vent, le cumul des précipitations, la température et l'humidité de l'air, les rayonnements des longueurs d’onde, la hauteur de la neige, ainsi que la densité et le tassement du manteau neigeux. 
    Les données ainsi récoltées sont transmises au Centre d’Etudes de la Neige (CEN) et servent à alimenter les modèles numériques de prévision de l’évolution du manteau neigeux. Egalement utilisées à des fins de recherche, elles sont à l’origine de très nombreuses études publiées chaque année, en particulier sur l’impact du changement climatique au niveau des stations de moyenne montagne. 


    › Lire la suite

    21-08-2018
  • Le « reblochon » de la Chartreuse

    Le « reblochon » de la Chartreuse

    Encore appelé Chartreux, ce fromage se compose de lait de vache produit dans la vallée des Entremonts, au cœur du massif de la Chartreuse, d’où son nom. La technique d’affinage est la même que celle du célèbre Reblochon. Mais si vous connaissez le fromage, savez-vous d’où vient ce nom ?
    Au 13ème siècle, les fermiers devaient payer aux propriétaires des terres un impôt annuel calculé sur le lait produit en une journée par le troupeau. Afin de payer moins d’impôts, les fermiers trouvèrent une ruse. Chaque jour, au moment du contrôle, ils effectuaient une première traite de lait incomplète. Puis une fois le contrôleur parti, ils procédaient à une seconde traite. Pas très abondante, cette seconde traite était néanmoins plus riche en crème, et donc idéale pour faire du fromage. Le mot patois « re-blocher » signifiant pincer les pis de la vache une deuxième fois, le fromage prend le nom de « Rebloche » qui deviendra…   Reblochon !


    › Lire la suite

    21-08-2018
  • La recette gourmande des 3 Sommets N°6

    La recette gourmande des 3 Sommets N°6

    Galette paysanne au fromage de Chartreuse
    (pour 5 à 6 personnes)
    Amateur de fromage, n’attendez plus l’hiver pour vous faire plaisir : le fromage de Chartreuse se déguste tout au long de l’année ! A base de fines tranches de pommes de terre intercalées avec du lard et du fromage Estival de Chartreuse râpé, la galette  paysanne ravivera vos papilles. Cette recette traditionnelle du terroir est facile et rapide à préparer. Accompagnée d’une salade verte, la galette paysanne au fromage de Chartreuse est un repas complet à elle seule.


    › Lire la suite

    21-08-2018
  • La Source d'eau de l'immortalité

    La Source d'eau de l'immortalité

    Il y a fort longtemps, un étranger et sa fille s’installèrent dans un château au bord d’un lac du massif de la Grande Chartreuse. Bon et généreux, les deux nouveaux habitants apportaient secours et remèdes aux villageois. Au début méfiants, les montagnards apprécièrent rapidement le père et sa fille, allant même jusqu’à les vénérer tels des anges. Un jour la jeune fille disparu. Le père vieillit alors prématurément se faisant chaque jour plus triste et plus maigre. Pourtant, la mort sembla l’oublier et, génération après génération, il devint l’âme du village… Les villageois s’interrogeaient : pourquoi personne ne pouvait entrer dans le château ? Quel était le secret du vieil homme qui semblait être devenu immortel ? Qu’était devenue sa fille ?


    › Lire la suite

    07-08-2018
  • Chamechaude

    Chamechaude

    Culminant à 2 082 mètres d’altitudes, Chamechaude est le plus haut sommet du massif de la Chartreuse.
    Anciennement dénommé Chame chauve, cela peut se traduire plus simplement par « chalme dépourvue de végétation ». Comme la majorité de notre vocabulaire, ce nom est issu du latin : chalme, culmen (cime, élévation rocheuse) ce qui, en latin, désigne plus spécifiquement les pâturages et le sommet qui les dominent.
    Maintenant vous le savez, derrière le nom Chamechaude se cache « des pâturages de montagne dépourvus de végétation ».


    › Lire la suite

    07-08-2018
  • La recette gourmande des 3 Sommets N°5

    La recette gourmande des 3 Sommets N°5

    Aïoli de coing
    Cette sauce originale et savoureuse de type sucré-salé est l’allié parfait de vos pique-niques, apéritifs gourmands ou viandes grillées au barbecue. Elle impressionnera vos proches en pimentant de sa couleur et de sa saveur particulière vos repas d’été. La recette fait appel à une liste d’ingrédients très courte  et est facile à réaliser…. mais il est essentiel de connaitre quelques astuces pour en faire un vrai délice.


    › Lire la suite

    07-08-2018
  • Le sapin Président

    Le sapin Président

    Parmi tous les résineux du massif de la Chartreuse, un sapin pectiné du Col de Porte a été élu cet hiver « Sapin Président » dans le cadre de la Fête de la Forêt de Montagne. Cet arbre magnifique de 41,5 mètres de hauteur est donc devenu le premier - et à ce jour l’unique - Sapin Président du territoire, véritable emblème de la forêt de la Grande Chartreuse.
    Nul doute que, du haut de ses 250 ans, notre nouveau président va devenir une attraction incontournable pour les petits et les grands. N’hésitez pas lorsque vous viendrez au Col de Porte à aller l’admirer et à imaginer toutes les histoires dont il a été le témoin et qu’il pourrait raconter … si il était doté de la parole !
    Vous le reconnaitrez grâce à une petite plaque qui le distingue de ses congénères.


    › Lire la suite

    24-07-2018
  • Sylvothérapie

    Sylvothérapie

    Le terme de sylvothérapie est issue du nom latin silva qui signifie « bois » ou « forêt ». La version anglaise est plus explicite : tree hugging signifiant littéralement embrasser les arbres. Vous avez compris ? il s’agit de prendre les arbres littéralement dans les bras et de leur faire… un calin !
    La sylvothérapie est une réelle thérapie provenant d’anciens rites de prêtres celtes qui revient très sérieusement à la mode depuis quelques années. Selon les pratiquants et les scientifiques, le contact avec les arbres transmet à l’homme de l’énergie et a une action positive contre le stress, l’arthrose, l’insomnie, l’anxiété ou encore l’hypertension… Rien que ça ! Alors qu’attendons-nous pour prendre un grand bain de forêt en Chartreuse ? 


    › Lire la suite

    24-07-2018
  • La recette gourmande des 3 Sommets N°4

    La recette gourmande des 3 Sommets N°4

    Pets-de-nonne
    (pour 6 personnes)
    Aussi appelés beignets à vent, les pets-de-nonne sont des petits beignets légers et creux. Généralement préparée lors de la période du carnaval, cette douceur séduit aussi bien les plus petits que les plus grands. Laissez-vous surprendre… Très faciles à réaliser, les pets-de-nonne se mangent sans faim.
    Pour plus de gourmandise, n’hésitez pas à parfumer votre pâte à la vanille ou à la fleur d’oranger !


    › Lire la suite

    24-07-2018
  • Les diablotins et la forêt de Chartreuse

    Les diablotins et la forêt de Chartreuse

    L’histoire se passe il y a fort longtemps. La Chartreuse venait d’émerger encore trempée de l’eau du déluge qui avait fait monter les océans. La végétation et les êtres humains n’étaient pas encore présents.
    Les premiers habitants de ces lieux furent des diablotins envoyés par le diable. Durant des semaines, la vallée de l’Isère fut surplombée par d’épais nuages de brouillards. Les diablotins trouvèrent cela très amusant : ils se poursuivaient, se perdaient, se cachaient. Puis un grand soleil apparut dans le ciel, faisant disparaitre les nuages et sécher les rochers.
    Quand le diable leur rendit visite, les diablotins se plaignirent de la chaleur et de l’ennui sur ces terres monotones. Le diable réfléchit alors à une solution. Il frappa le sol de son talon et en fit jaillir un arbre ! En quelques minutes, des centaines d’arbre apparurent et les diablotins, satisfaits, se remirent à jouer en chantant.  Des mois passèrent. Arriva alors l’automne qui fit tomber les feuilles des arbres…


    › Lire la suite

    10-07-2018
  • Sabot de Vénus

    Sabot de Vénus

    Le sabot de Vénus est une plante de la famille des Orchidaceae. Mais d’où vient ce joli nom ?
    L’origine de cette fleur s’explique par une légende de la mythologie romaine. Un jour, surprise par un berger, Vénus, déesse de l’amour, s’enfuit en tout hâte pour lui échapper. Dans sa fuite, elle abandonna un de ses sabots d’or. Le berger, voulut le ramasser, mais il disparut comme par magie. Une drôle de fleur poussa à sa place, une orchidée, qui fut alors baptisée le sabot de Vénus.
    Devenue très rare en France - elle est inscrite dans le livre rouge des espèces florales menacées - cette orchidée qui fleurit de mai à juillet peut être localement très abondante en Chartreuse. Mais attention, il est formellement interdit de la cueillir !


    › Lire la suite

    10-07-2018
  • La recette gourmande des 3 Sommets N°3

    La recette gourmande des 3 Sommets N°3

    SELLE D’AGNEAU DE CHARTREUSE RÔTIE À LA BIÈRE
    « La frivole verte »
    Une recette originale où le caractère de l’agneau de Chartreuse se marie de manière étonnante avec la bière, le piment d’Espelette et la douceur du  miel. Vous ne serez pas insensible aux effluves de la célèbre liqueur de Chartreuse aux 130 plantes qui  continue de parfumer le plat même après la cuisson.
    Une recette à base de produits du terroir qui, accompagnée d’une salade ou d’un gratin dauphinois selon les envies, sera la pièce centrale de vos dîners d’été entre amis.


    › Lire la suite

    10-07-2018
  • Le premier téléski français a été installé …  au Col de Porte !

    Le premier téléski français a été installé … au Col de Porte !

    Une première remontée a été bricolée en 1932 par Yvon Marlier. Ce système temporaire, se présentait sous la forme d’un traineau tracté par un câble permettant aux skieurs de remonter la piste à plusieurs. C’était un bon début ! Deux ans plus tard, en 1934, Charles Rossat, charpentier de profession, a pour idée d’adapter son système de débardage des rondins de bois à câbles forestiers pour en faire un « remonte-pente » destiné aux skieurs. Il choisit le lieu dit la Praire au Col de Porte pour installer son équipement artisanal. Avec près de 200 mètres de long pour une quarantaine de mètres de dénivelé, le premier téléski était né ! Vous avez dit précurseur ?


    › Lire la suite

    26-06-2018
  • Le gouffre Kriska sous le Charmant Som

    Le gouffre Kriska sous le Charmant Som

    L’entrée du gouffre a été trouvée en 1962 par un chien nommé Criska, dressé par son propriétaire spéléologue à détecter les trous. C’est donc lui qui a laissé son nom à la postérité, bien que le gouffre ai été rebaptisé Kriska en 1971.

    Le réseau souterrain possède 5 entrées : le puits de l'Aura (entrée haute du réseau), le puits de l'escalade, le puits Kriska, la grotte de la Vire et le puits des corneilles. L’accès est libre, mais l'entrée débute par un puits de 30 mètres qui impose, comme le reste du réseau d’ailleurs, un très bon équipement et un bon niveau en spéléologie.


    › Lire la suite

    26-06-2018
  • La recette gourmande des 3 Sommets N°2

    La recette gourmande des 3 Sommets N°2

    Tarte à la rhubarbe et fruits rouges
    (pour 8 personnes)
    Une chair fondante et acidulée qui réveille les papilles : c’est la pleine saison de la rhubarbe ! Ce fruit un peu rustique en provenance d’Asie se cuisine facilement, fait merveille en tarte, compote, crumble mais également en confiture voire en accompagnement sucré-salé.
    Mariée à la fraise et à la framboise dans un équilibre subtil, notre tarte à la rhubarbe et aux fruits rouges sera la reine de vos tables d’été ! Un dessert gourmand à consommer sans modération qui ravira petits et grands !


    › Lire la suite

    26-06-2018
  • Chamechaude… la  molaire de Gargantua ?

    Chamechaude… la  molaire de Gargantua ?

    De la Chartreuse au Trièves, de nombreux récits évoquent les haltes que fit en Isère le personnage de Gargantua. Bien avant de devenir le héros de Rabelais, on raconte que Gargantua a visité la France entière, laissant des traces de ses différentes haltes le long  de son périple.

    Ainsi, en Chartreuse, les conteurs le décrivent pris d'une violente rage de dents et s'arrachant une molaire qu'il jeta en direction de la Chartreuse, donnant ainsi naissance au pic de Chamechaude ! La légende était née !


    › Lire la suite

    13-06-2018
  • Le pont du Trou de l’Ane

    Le pont du Trou de l’Ane

    Situé sur la RD 520B entre le Monastère de la Grande Chartreuse et Saint Laurent du Pont, le Pont du Trou de l’Ane ferait allusion à une légende que l’on retrouve dans de nombreux territoire de montagne. Un moine se serait écrié après avoir chuté de sa monture «  Il en faudrait des ânes pour boucher le trou ! ».

    Vous pensiez à une autre explication peut-être ? ?


    › Lire la suite

    13-06-2018
        1 - 2     Suivant   >>