SUIVEZ-NOUS SUR
Facebook Twitter
Commune de Sarcenas
À 20MN DE GRENOBLE

La montagne vous manque


La montagne vous manque et vous avez besoin de grand air ?

Bientôt ce sera à nouveau possible : et nous avons pleins d'idées pour vous ! et pour préparer votre été.

Un peu de patience...

En savoir +

JE RESERVE MA PLACE POUR LE TROTT’E-XPERIENCE WINTER TOUR !


A moi la magie des paysages au grand air et sans effort ! Un moment unique et personnalisé pour découvrir le milieu montagnard de manière fun et originale, au guidon d’une trottinette électrique tout terrain lors d’une balade encadrée par un moniteur diplômé d’état.
Dates : 12, 19 et 26 février, 05 mars 2021 ou sur réservation pour des groupes constitués à partir de 3-4 personnes.

En savoir +

JE ME CHOUCHOUTE EN PLEINE NATURE


Connaissez-vous la marche bien-être en raquettes avec la méthode XPEO ? Inspirée du Taï Chi Chuan, elle permet de se connecter à son énergie vitale dans les forêts enneigées et de se rebooster. Durée : 2 h. Itinéraires et dénivelés adaptés à tous les niveaux, débutants ou confirmés.

En savoir +

JE PARS A L’AVENTURE EN DAMEUSE !


A la fermeture des pistes, venez accompagner Clément, installé confortablement dans la cabine à 2m au dessus du sol, aux commandes de son PistenBully 300 treuil. La machine affiche fièrement 330 CV et pèse plus de 10 tonnes. Une expérience insolite, qui va faire des jaloux, c’est certain !

En savoir +

La Pinéa

L’origine du nom de cet éperon rocheux très caractéristique qui s’élance à plus de 1770 m. n’est pas celui qui nous vient spontanément à l’esprit. En effet, aussi loin que la mémoire nous porte, on n’a jamais vu de pins, ni de pins parasol Pinus pinéa, dans ce secteur du massif de Chartreuse ! Et si il est vrai que sa forme peut évoquer, avec un peu d’imagination, une épine, il faut plutôt chercher, comme pour la forêt de la Penna,  l’origine de ce nom du coté du radical pen, dérivation universelle de ben et de bann qui signifie la corne, le pic et par extension le rocher pointu. La Pinéa, comme sa voisine les Bannettes, ressemble, en effet, à la corne naissante d'une géniss.

Petite anecdote : le rocher des Bannettes était désigné par le même mot que la corne en patois local. Il est amusant de constater que le mari trompé était, toujours en patois « un bannat » et qu'une vache « ébannée » était un animal qui n'avait plus de cornes.

Source : Essai sur la toponymie de la commune de Saint Pierre de Chartreuse  - Roland Gaude