SUIVEZ-NOUS SUR
Facebook Twitter
À 20MN DE GRENOBLE

Jazz'ocol


Ambiance assurée au restaurant les 3 Sommets jeudi 9 juillet avec une soirée Jazz'ocol à partir de 19h.
Repas 30 € (apéritif + repas) - sur réservation au 04 76 87 15 33 ou restaurant@les3sommets.fr

En savoir +

Stages Col de Porte


Cet été, occupez vos ados avec les stages proposés par Ecole de Porte.
Stages multi activités, biahtlon, VTT...

Pour tous renseignements stages ados/adultes/enfants

contact au info@ecoledeporte.com ou 06.95.69.50.08

 https://www.ecoledeporte.com/ 

 

 

En savoir +

C'est jour de montée en alpage au Col de Porte !


Quel bonheur d'entendre à nouveau en ce mois de mai les carrons sonner et de voir ces belles tarines prendre leurs quartiers d'été.

En savoir +

Chartreuse (le massif, pas la liqueur !)

Dans les titres du moyen âge, vers 1085 on trouve le mot «Chartrousse». Des études étymologiques donnent à «Chartrousse» la même origine que «Chame-Rousse» qui finira Chamrousse de l’autre coté de la vallée! Dans ce cas, «rousse» vient du pluriel du mot arabe et hébreu Râs, c'est-à-dire Rous qui signifie tête, sommet, crête... Le nom de la Chartreuse serait donc pour certains d'origine Sarrasine... (Source : la Revue des Alpes de 1858). D’autres, à l’éclairage  d’écrits plus récents, soutiennent l'origine incertaine du nom de la Chartreuse et avancent l'hypothèse selon laquelle le nom du massif viendrait du latin catorissium, lieu où l'on situe des habitations...! Autre interrogation : on trouve sur la commune de Sarcenas une «gorge sauvage et déserte» qui porte le nom de «Charcrouse». Et plus haut, sur les flancs orientaux de la Pinéa, une région boisée est nommée «Charcreuse»… Et ce n’est pas fini!

Dans son ouvrage Le Désert de la Grande Chartreuse, paru en 1868, le Docteur Pascal s'exprime ainsi : «Vers 120 av. J. C., les Allobroges pour échapper à l'esclavage se retirèrent avec leurs familles et leurs troupeaux sur les montagnes désertes, ou se cachèrent au milieu des vastes forêts vierges de la Chartreuse. C'est peut-être à cette époque que ces montagnes prirent le nom de Carthusia, dont on ignore l'origine et le sens mais qui est bien antérieur à l'arrivée de Saint-Bruno». En fait, Cartusia était le nom latin de Saint-Pierre-en-Chartreuse, chef-lieu de ce massif.