SUIVEZ-NOUS SUR
Facebook Twitter
À 20MN DE GRENOBLE

Rendez-vous jeudi 13 août pour l'arrivée du Critérium du Dauphiné au Col de Porte !


C'est l'évènement de l'été ! Venez supporter les coureurs sur la ligne d'arrivée de l'étape Vienne-Col de Porte et profiter des animations toute la journée en attendant vos favoris Programme complet des animations ici.

En savoir +

Et si vous dormiez au Col de Porte ?


Faites un  break de quelques jours : la Résidence des 3 Sommets propose en location pour un ou plusieurs jours, des appartements entièrement refaits à neufs dans l'esprit montagne, douillets et confortables. Informations ICI

En savoir +

Habert ou chalet ?

Le habert, en Chartreuse, désigne une construction d'alpage destinée initialement à l'abri des bergers. Apparenté à la bergerie dans d’autres régions, c’est un refuge qui sert également de nos jours à accueillir des randonneurs. L’origine germanique du nom ne fait aucun doute, c’est le Hafen, littéralement le port, le havre.
Cette appellation locale est malheureusement de plus en plus souvent remplacée par le mot chalet dont l’origine est plus discutée. Est-il issu du radical cela ou cella qui signifie l’abri avec une cave ou un cellier ? ou du radical pré-indo-européen Kal, la pierre ? ou encore de l’évolution du terme pré-latin oustal, signifiant abri ou refuge, vers le diminutif oustalet puis l’oustalet et enfin lou stalet qui serait devenu phonétiquement (et hypothétiquement) le chalet ?....

Quoi qu’il en soit, le terme Habert ou abert, utilisé essentiellement dans les massifs de Chartreuse et de Belledonne, reste associé à la bergerie et à l’abri. En revanche le terme chalet, né en suisse romande, et d’un usage plus général,  désigne un bâtiment rural de montagne mais parfois aussi l'édifice où l'on fabrique le fromage en été dans les hauts alpages, voire, dans certaines vallées du Valais suisse, le pâturage lui-même !

Enfin, les puristes différencient également le habert du chalet par leurs matériaux, le premier étant une construction en dur, le plus souvent en pierre, tandis que le second, utilise essentiellement le bois.

Source : Essai sur la toponymie de la commune de Saint Pierre de Chartreuse  - Roland Gaude