SUIVEZ-NOUS SUR
Facebook Twitter
À 20MN DE GRENOBLE

Le Col de Porte ouvert ce dimanche 15 Mars


La station devrait rester ouverte ce dimanche côté Prairie pour ceux qui souhaitent s'aérer sur nos pistes, sans doute pour la dernière fois de la saison...
En revanche, le restaurant et le snack seront fermés ; prévoyez vos picnics pour déjeuner au soleil !

Nous vous invitons à vérifier demain matin l'évolution de la situation sur notre site et notre page Facebook actualisés en direct.

En savoir +

LA journée de l'année au Col de Porte


En ce mardi 03 mars, un beau manteau neigeux recouvre le domaine de la Prairie. Deneigement du tapis, passage de la dameuse, le soleil qui brille, tout est prêt pour LA journée de l'année! Nous vous attendons...

En savoir +

Infos ouvertures de pistes


Malgré le travail de nos équipes, le téléski de la Prairie sera fermé à compter de ce jour en raison du manque de neige.

Mais le téléski de la Pinéa et le tapis des Zouzous restent ouverts (accès ski, luge, snowpark)

En savoir +

Le Monde de jamy tourne au Col de Porte !


Tournage cette semaine au Col de Porte avec Jamy Gourmaud pour une future émission Le Monde de Jamy consacrée à la montagne face au Réchauffement climatique. Merci Emmanuel Pernoud d'avoir choisi notre station et hâte de voir l'émission !

En savoir +

Les diablotins et la forêt de Chartreuse

L’histoire se passe il y a fort longtemps. La Chartreuse venait d’émerger encore trempée de l’eau du déluge qui avait fait monter les océans. La végétation et les êtres humains n’étaient pas encore présents.
Les premiers habitants de ces lieux furent des diablotins envoyés par le diable. Durant des semaines, la vallée de l’Isère fut surplombée par d’épais nuages de brouillards. Les diablotins trouvèrent cela très amusant : ils se poursuivaient, se perdaient, se cachaient. Puis un grand soleil apparut dans le ciel, faisant disparaitre les nuages et sécher les rochers.
Quand le diable leur rendit visite, les diablotins se plaignirent de la chaleur et de l’ennui sur ces terres monotones. Le diable réfléchit alors à une solution. Il frappa le sol de son talon et en fit jaillir un arbre ! En quelques minutes, des centaines d’arbre apparurent et les diablotins, satisfaits, se remirent à jouer en chantant.  Des mois passèrent. Arriva alors l’automne qui fit tomber les feuilles des arbres…

Les diablotins trouvèrent cela de nouveau très amusant. Puis vint l’hiver avec les premières neiges. Les diablotins appelèrent le diable pour se plaindre : « Tu t’es moqué de nous avec tes arbres ! Qu’est ce que c’est que cette invention qui perd ses feuilles avant que la neige ne soit tombée ? Où pouvons-nous nous abriter ? ».
Le diable réfléchit alors à une solution. Soudain, il trouva : des sapins ! Il proposa alors aux diablotins de monter plus haut dans les montagnes pour s’abriter sous les nouveaux arbres qu’il venait de faire pousser. De là est née la forêt de Chartreuse.
Fier de son œuvre, le diable partit et laissa les diablotins passer d’une forêt à l’autre selon les saisons. Les diablotins ont disparu, ou bien vous ne savez plus les voir, mais ils nous ont laissé les arbres qui servent maintenant de garde manger aux bêtes à plumes, à poils et à carapaces.

Source : « Raconte moi la Chartreuse »