SUIVEZ-NOUS SUR
Facebook Twitter
À 20MN DE GRENOBLE

Le Col de Porte ouvert ce dimanche 15 Mars


La station devrait rester ouverte ce dimanche côté Prairie pour ceux qui souhaitent s'aérer sur nos pistes, sans doute pour la dernière fois de la saison...
En revanche, le restaurant et le snack seront fermés ; prévoyez vos picnics pour déjeuner au soleil !

Nous vous invitons à vérifier demain matin l'évolution de la situation sur notre site et notre page Facebook actualisés en direct.

En savoir +

LA journée de l'année au Col de Porte


En ce mardi 03 mars, un beau manteau neigeux recouvre le domaine de la Prairie. Deneigement du tapis, passage de la dameuse, le soleil qui brille, tout est prêt pour LA journée de l'année! Nous vous attendons...

En savoir +

Infos ouvertures de pistes


Malgré le travail de nos équipes, le téléski de la Prairie sera fermé à compter de ce jour en raison du manque de neige.

Mais le téléski de la Pinéa et le tapis des Zouzous restent ouverts (accès ski, luge, snowpark)

En savoir +

L'hiver est de retour


Chouette ! l'hiver est de retour et les vacances bientôt là laughing

Commencez à réfléchir à votre journée idéale : hébergement, ski, raquettes, activités ludiques, sans oublier un bon repas...

Au Col de Porte, on a tout ce qu'il vous faut : pensez à réserver !

En savoir +

Sabot de Vénus

Le sabot de Vénus est une plante de la famille des Orchidaceae. Mais d’où vient ce joli nom ?
L’origine de cette fleur s’explique par une légende de la mythologie romaine. Un jour, surprise par un berger, Vénus, déesse de l’amour, s’enfuit en tout hâte pour lui échapper. Dans sa fuite, elle abandonna un de ses sabots d’or. Le berger, voulut le ramasser, mais il disparut comme par magie. Une drôle de fleur poussa à sa place, une orchidée, qui fut alors baptisée le sabot de Vénus.
Devenue très rare en France - elle est inscrite dans le livre rouge des espèces florales menacées - cette orchidée qui fleurit de mai à juillet peut être localement très abondante en Chartreuse. Mais attention, il est formellement interdit de la cueillir !

Outre son aspect esthétique, le sabot de Vénus est un piège à abeille. Pour les attirer dans son sabot jaune, la fleur secrète un nectar spécial afin d’attirer les abeilles. Mais l’insecte ne sera pas mangé, il pourra ressortir et sans le savoir, répandre les semences de la plante. En fournissant ce nectar aux abeilles, le sabot de Vénus assure ainsi sa reproduction.

Le saviez-vous ? Le sabot de Vénus est également parfois surnommé « racine nerveuse ». En effet, les médecins amérindiens avaient pour habitude de se servir des racines de la plante pour combattre la nervosité, la fièvre et les troubles digestifs.