SUIVEZ-NOUS SUR
Facebook Twitter
À 20MN DE GRENOBLE

Jazz'ocol


Ambiance assurée au restaurant les 3 Sommets jeudi 9 juillet avec une soirée Jazz'ocol à partir de 19h.
Repas 30 € (apéritif + repas) - sur réservation au 04 76 87 15 33 ou restaurant@les3sommets.fr

En savoir +

Stages Col de Porte


Cet été, occupez vos ados avec les stages proposés par Ecole de Porte.
Stages multi activités, biahtlon, VTT...

Pour tous renseignements stages ados/adultes/enfants

contact au info@ecoledeporte.com ou 06.95.69.50.08

 https://www.ecoledeporte.com/ 

 

 

En savoir +

C'est jour de montée en alpage au Col de Porte !


Quel bonheur d'entendre à nouveau en ce mois de mai les carrons sonner et de voir ces belles tarines prendre leurs quartiers d'été.

En savoir +

Une Sirène dans la neige

En 1969, François Truffaut rassemble Catherine Deneuve et Jean-Paul Belmondo, à l’époque au sommet de leur popularité, dans « La sirène du Mississipi », un film envoutant qui suit l’histoire d’amour et la fuite permanente de deux êtres épris de liberté. De mariage par correspondance en usurpation d’identité, de coup de foudre en mensonges, de l’ile de la  Réunion à Lyon en passant par Nice, les deux acteurs échouent, à la fin du film, dans un chalet sous la neige situé en Chartreuse … à quelques km du Col de Porte ! On retrouvera ce chalet dans un autre film 10 ans plus tard. Mais ça c’est une autre histoire que vous découvrirez dans la prochaine Lettre à Idée !

La scène dont il est question se situe tout à la fin du film « La Sirène du Mississipi » (Attention spoiler). Les deux amants viennent se réfugier dans le fameux chalet de montagne. Après de nombreuses péripéties, et quelques cadavres, ils sont désormais quasiment sans le sou et Marion (Catherine Deneuve), n'acceptant pas la perspective d'une vie de couple fauché, décide d'abandonner Louis (Jean-Paul Belmondo). Comme il l'en empêche, elle tente de l'empoisonner avec de la mort-aux-rats. Celui-ci s'en aperçoit et lui avoue qu'il l'aime tellement qu'il est prêt à mourir si ça peut, elle, l'arranger. Touchée par cet aveu, Marion est saisie de honte et lui retombe dans les bras. Réconciliés, ils partent ensemble à travers un paysage de neige… So romantic !
Après « Ne tirez pas sur le pianiste » en 1961 avec Charles Aznavour en tête d’affiche, c’est la seconde fois que le François Truffaut vient tourner en Isère. Il y reviendra une 3ème  fois en 1981 pour réaliser « La femme d’à côté » avec Gérard Depardieu et Fanny Ardant, mais cette fois il restera dans la vallée du Grésivaudan !