SUIVEZ-NOUS SUR
Facebook Twitter
À 20MN DE GRENOBLE

Partez à l’aventure à bord d’une dameuse !


Venez découvrir l’envers du décor et accompagner Clément, dameur professionnel, aux commandes de sa machine à la fermeture des pistes! Une expérience insolite mais aussi une occasion de mieux comprendre le travail de la neige !

En savoir +

Soirée Jazzocol


Soirée Jazzocol le 15 février au restaurant les 3 Sommets.

Sur réservations info@les3sommets.fr

En savoir +

Télégrenoble a testé les raquettes au Col de Porte !


"Faites le Test" l'émission de Télégrenoble était au Col de Porte le 14 février pour une superbe ballade en raquettes ! Ca vous tente ? Revoir l'émission en replay

En savoir +

Inscrivez-vous à la Lettre à Idées et à nos actualités


Inscrivez-vous ici pour recevoir notre "Lettre à idées " et les dernières actualités du Col de Porte.
Je m'inscris à la Newsletter

En savoir +

Le Col de Porte est aussi … un site expérimental !

Tout le monde connait la station du Col de Porte mais beaucoup moins la station nivo-météorologique Nivose installée par Météo France en haut des pistes (côté Prairie). Cet équipement, entièrement automatique et alimenté par des panneaux solaires, mesure quotidiennement depuis 1961 la vitesse du vent, le cumul des précipitations, la température et l'humidité de l'air, les rayonnements des longueurs d’onde, la hauteur de la neige, ainsi que la densité et le tassement du manteau neigeux. 
Les données ainsi récoltées sont transmises au Centre d’Etudes de la Neige (CEN) et servent à alimenter les modèles numériques de prévision de l’évolution du manteau neigeux. Egalement utilisées à des fins de recherche, elles sont à l’origine de très nombreuses études publiées chaque année, en particulier sur l’impact du changement climatique au niveau des stations de moyenne montagne. 

Les données nivo-météorologiques de bonne qualité recueillies sur le site du Col de Porte sont indispensables à la construction et à l’évaluation de modèles de manteau neigeux tels que Crocus. Ces longues et précieuses séries de données permettent également de caractériser l’évolution climatique.

Le site est aussi indispensable à d’autres développements en physiques de la neige, qu’il s’agisse de capteurs en test ou de réalisation d’expériences uniques sur le terrain ou dans la chambre froide attenante au laboratoire.

Le site expérimental du Col de Porte entretient des liens étroits avec les réseaux d’observation portant sur des thématiques proches, tels le service d’observation GLACIOCLIM et l’atelier d’observation (OSUG) CENACLAM.